Amazon ne livre plus les relais colis Hermès

À l’approche de Noël, le commerce en ligne est en plein essor. Parce que de plus en plus de gens évitent les foules dans les magasins de papeterie, les commandes en ligne explosent. De nombreux prestataires et prestataires de services d’expédition atteignent leurs limites de capacité en raison de l’énorme demande. L’entreprise de logistique Hermes n’est probablement pas non plus en mesure de faire face à la ruée et applique désormais le frein d’urgence. Étant donné que la majorité des livraisons de Noël proviennent du géant de la vente au détail Amazon, Hermes suspend temporairement – au moins partiellement – sa coopération avec le groupe américain. C’est ce que rapporte le site Web paketda.de citant des informations sur l’entreprise.

Les magasins de colis Hermès sont probablement surchargés

Les clients d’Amazon ne pourront donc pas se faire livrer leurs commandes dans les relais colis Hermès dans les prochaines semaines. Parce qu’elles sont tout simplement surchargées par le volume des expéditions, Hermès donne à ses succursales un répit dans la ruée vers Amazon. Selon le rapport, dans le outil de recherche d’emplacement d’Amazon pour les envois vers les magasins de colis, seules les stations DHL, DPD et Amazon sont disponibles. Selon Hermes, le retrait est expressément une mesure temporaire. Dès que les volumes d’expédition reviendront à la normale, la livraison des commandes Amazon vers les relais colis Hermès devrait également être à nouveau disponible. Il n’y a pas de date précise pour cela, mais la situation aurait dû se calmer à nouveau en janvier 2024.

Les livraisons Hermès posent-elles problème depuis longtemps ?

Selon paketda.de, la livraison des envois Amazon vers les magasins Hermes pose problème depuis un certain temps. Ainsi, le délai de livraison de nombreux produits passe de quelques jours à deux à trois semaines dès que les clients choisissent la livraison dans une boutique Hermès. Les raisons de cela ne sont pas connues. Les exploitants du site Web soupçonnent Amazon de faire preuve de discrimination systématique à l’égard d’Hermes et, selon leurs propres informations, ont signalé l’affaire à l’Office fédéral des cartels en juin 2023 – mais jusqu’à présent sans aucun résultat.