Ambiguïté sans limite avec la nouvelle limite de 2000 watts pour les mini systèmes solaires

Le gouvernement fédéral prévoit de nouvelles règles pour les centrales électriques de balcon. Dont Onduleur devrait être autorisé à alimenter non seulement 600, mais 800 watts (W), la « puissance installée » maximale. 2000 watts être. Capacité installée ?! Selon la loi sur les sources d’énergie renouvelables (EEG), cette formulation bureaucratique fait référence à la production des modules solaires – c’est ainsi que l’exprime Axel K. ordinateurbild.de lire. Après avoir trouvé chez Maxxisun une centrale électrique sur balcon avec stockage et six modules solaires de 500 watts, il a demandé au service client si l’ensemble de 3 000 watts respectait la prochaine limite de 2 000 watts. Le fournisseur a répondu que la puissance installée de la centrale électrique du balcon Maxxicharge était de 1 800 watts, quelle que soit la puissance du module ou la puissance de stockage, car l’unité de contrôle (CCU) était cruciale. Axel K. peut-il s’appuyer sur cela ?

Cela dépend des modules solaires

Axel K. s’est adressé à Meilleur du Moniteur pour poser cette question (voir numéro 26/2023) et la rédaction a posé la question au ministère fédéral de l’Économie et de la Protection du climat (BMWK). Cela confirme : Après §3EEG La « puissance installée » désigne la puissance totale des modules solaires. Le gouvernement fédéral souhaite simplifier toutes sortes de réglementations pour les centrales électriques de balcon et a donc jugé nécessaire de les différencier des installations photovoltaïques plus grandes – selon la logique EEG en définissant une puissance de module. La limite de 800 watts Le transfert de la puissance de l’onduleur vers la puissance installée semblait trop restrictif. Le BMWK a choisi la limite de 2000 watts afin « d’éviter des restrictions injustifiées et, par exemple, de continuer à permettre la combinaison avec un système de stockage par batterie DC », selon le service de presse du BMWK. Ils ne voulaient pas fixer une limite plus élevée, car cela « réduirait une grande partie de la production d’électricité », ce qui n’est pas l’objectif de l’EEG.

Stockage pour centrales électriques sur balcon

Tous les tarifs au 18 décembre 2023

La mémoire ne fait pas partie de la définition

Même si le BMWK écrit que le stockage d’énergie a été envisagé : on le retrouve dans le projet de loi Stockage de centrale électrique sur balcon pas explicitement mentionné. Dans le brouillon (Imprimés 20/8657), un appareil solaire enfichable est défini comme « un appareil composé d’une ou de plusieurs installations solaires, d’un onduleur, d’un câble de raccordement et d’une fiche… ». Nico Sorge, directeur général de Maxxisun, critique le fait que la définition ne mentionne aucun autre composant. Il estime que la limite de 2 000 watts n’est « pas très appropriée ». Il nous a dit par téléphone que la déclaration de son propre soutien n’était toujours pas « tout à fait heureuse ». Il souhaite apporter des précisions à ses clients (disponibles auprès de Meilleur du Moniteur).

Plus de 2000 watts ?

Quiconque connecte des modules solaires d’une puissance totale supérieure à 2000 watts sera probablement soumis à l’avenir aux règles applicables aux grandes installations solaires, qui exigent, entre autres, le raccordement par un électricien qualifié. Cependant, toute personne connectant et enregistrant un tel système avant l’entrée en vigueur du règlement devra se conformer à l’ancienne limite de 600 watts d’onduleur et de puissance illimitée des modules solaires. Cependant, certains exploitants de réseaux seraient apparemment en grève : selon Matthias Döring, consultant en énergie au Centre des consommateurs de Hambourg, ils refusent l’enregistrement obligatoire des systèmes à puissance réglable. Meilleur du Moniteur conseille de demander par écrit à l’opérateur du réseau les règles d’approbation avant d’acheter le système.