C'est pourquoi la carte chez DHL est désormais complètement différente

qui le Application DHL s'ouvre, vous serez peut-être surpris de constater qu'une zone est différente d'avant : les cartes. Quiconque recherche une succursale DHL ou vérifie à quelle distance se trouve le coursier avec le colis verra désormais les cartes Ouvrir la carte des rues. Auparavant, l'application DHL contenait les données de carte de Google Maps déposé. Cependant, la seule différence entre les deux fournisseurs réside dans la conception des cartes, du moins pour les consommateurs. Toutes les fonctions des cartes DHL devraient donc être utilisables par les clients comme d'habitude Golem.de signalé en premier. Ni Deutsche Post ni DHL n'ont officiellement annoncé ce changement.

Des changements non seulement dans l'application DHL

Les cartes d'Openstreetmap sont désormais également visibles sur certains autres services : même si vous recherchez des boîtes aux lettres, des bureaux de poste ou sur les sites Web de la Deutsche Post. station d'emballage recherche, les résultats n'apparaissent plus sur une carte Google Maps. La raison pour laquelle la poste utilise désormais Openstreetmap reste floue. Il est fort probable que des mesures d’austérité soient à l’origine de cette situation. Si vous souhaitez utiliser Google Maps dans vos services, vous devez payer des frais de licence. Le montant des coûts dépend du type d’utilisation. Google facture des prix différents selon que des cartes statiques ou dynamiques sont affichées. Le premier coûte 2 $ pour 1 000 vues de carte, le second coûte 7 $ pour le même montant. Si vous avez plus de 100 000 vues, le prix baisse légèrement ; à partir de 500 000, il y a une remise sur le volume – mais uniquement sur demande directement auprès de l'équipe commerciale.

Openstreetmap est financé par des dons

L’utilisation des données Openstreetmap est gratuite. Le projet international Ouvrir la carte des rues existe depuis 2004. Les cartes sont créées grâce à l'engagement de bénévoles. Dans certains cas, ils offrent même plus de détails que les données cartographiques fournies par des fournisseurs commerciaux tels que Google Maps. Toutes les données sur les routes, les itinéraires ferroviaires, les rivières, les sentiers de randonnée, les forêts et les maisons sont saisies par les participants eux-mêmes. L'exploitation de l'infrastructure entraîne des coûts qui sont uniquement dus à Faire un don sont couverts, selon Openstreetmap.