Cette mesure simple protège contre le piège des petits-enfants

L’arnaque est aussi simple que perfide : des escrocs contactent par téléphone des personnes âgées et se font passer pour des proches en difficulté. Ils se plaignent de leurs souffrances et demandent de l’aide sous forme d’argent. Les victimes, souvent dépassées par la situation, paniquent, veulent aider la personne qu’elles sont censées aimer et ouvrent volontiers leur portefeuille. L’astuce des petits-enfants est l’une des escroqueries téléphoniques les plus anciennes et les plus fréquemment utilisées et est populaire en période de… Logiciel d’imitation de voix basé sur l’IA Même pour les victimes raisonnables, cela est souvent difficile à comprendre. Quiconque cherche un moyen de se protéger ou de protéger ses proches contre de telles attaques sans trop d’efforts peut désormais bénéficier des dernières conclusions de la police.
C’est fort t-online.de un modèle a été identifié selon lequel les criminels choisissent leurs victimes. Selon cette étude, les personnes dont le prénom indique un âge avancé sont particulièrement susceptibles de recevoir des appels d’arnaqueurs de petits-enfants. La police cite comme exemple le nom Herta, mais aussi de nombreux autres noms, notamment de vieux noms allemands comme Walter, Günther, Hildegard et Elisabeth, qui sont principalement utilisés par les personnes âgées. Même si depuis plusieurs années les jeunes parents ont tendance à donner à leurs enfants des prénoms classiques, ils ne figurent pas encore dans l’annuaire téléphonique – et c’est précisément là que réside la clé pour se protéger contre l’astuce des petits-enfants.

Supprimer ou abréger des prénoms

Selon la police, les fraudeurs obtiennent généralement les numéros de téléphone de leurs victimes dans l’annuaire téléphonique. Les forces de l’ordre conseillent donc aux personnes âgées de supprimer leur prénom de l’annuaire téléphonique ou de le faire abrégé par la première lettre. Cela signifie que les criminels ne sont plus en mesure de tirer des conclusions sur l’âge d’une personne et que la probabilité que le numéro de téléphone se retrouve sur la liste d’appels des escrocs est considérablement réduite. La police conseille également de supprimer immédiatement l’adresse de l’annuaire téléphonique. Les nommer publiquement donne aux criminels des informations supplémentaires pour que leur escroquerie paraisse authentique et augmente le risque de fraude.

Bien entendu, cette mesure n’offre pas une protection à 100 % contre la supercherie des petits-enfants. De plus, selon la police, il faut toujours se méfier des appels si l’appelant ne répond pas par son nom. Demandez-lui toujours de donner son nom, car dans la plupart des cas, les fraudeurs ne connaissent pas les noms des véritables proches. Dernier point mais non le moindre : ne donnez jamais d’argent ou d’autres objets de valeur à un étranger, peu importe ce qu’il vous dit.