Cette société reprend Gigaset après la faillite

À la fin de l’été 2023, Gigaset a été contraint de manière inattendue d’en créer un Dépôt de bilan livrer. Le fournisseur de téléphones et smartphones sans fil DECT a désormais trouvé preneur. Dans une communiqué de presse Gigaset a annoncé que la société hongkongaise VTech, via sa filiale Snom Solution GmbH, reprendra toutes les opérations commerciales, y compris les installations de production de Bocholt, à partir du 2 avril 2024. « C’est sur cette base que se déroulera alors la réorientation prévue et la sécurisation de l’avenir économique des activités opérationnelles », a expliqué Gigaset.

L’acheteur est un expert en électronique d’apprentissage pour enfants

VTech se spécialise dans les produits électroniques d’apprentissage destinés aux bébés et aux enfants d’âge préscolaire et prétend être le plus grand fabricant de téléphones fixes aux États-Unis. Grâce à cette acquisition, l’entreprise souhaite renforcer sa position de leader dans le domaine des téléphones sans fil pour les ménages privés, élargir ses canaux de vente et son portefeuille de produits dans le monde entier et intensifier sa présence de production en Europe. « Le portefeuille de produits de Gigaset, son leadership sur le marché européen, ses capacités avancées de R&D et son excellence en matière de fabrication complètent parfaitement VTech », a déclaré Hillson Cheung, président de VTech Telecommunication Products.

Pourquoi Gigaset a fait faillite

Gigaset a étonnamment annoncé en septembre 2023 qu’il était insolvable. La société a évoqué des baisses inattendues des ventes au second semestre 2023 et un développement commercial nettement inférieur aux prévisions. Auparavant, la demande pour les produits Gigaset avait considérablement diminué. L’objectif de la procédure d’insolvabilité était l’un restructuration durable des opérations commerciales opérationnelles – qui semble désormais sécurisée.