Chauffage au sol inférieur la nuit ? Les professionnels apportent des réponses

Le chauffage économe en énergie est également un enjeu majeur cet hiver. Cela s’applique en particulier aux systèmes de chauffage par surface tels que le chauffage par le sol ou les murs en combinaison avec Pompes à chaleur comme mode de chauffage extrêmement économique. Comparé aux radiateurs conventionnels, le chauffage par le sol nécessite beaucoup moins d’énergie pour créer un climat intérieur agréable. De nombreux ménages s’attendent à un chauffage supplémentaire en baissant le chauffage au sol la nuit Économies sur les coûts de chauffage. Cependant, la pertinence d’abaisser les températures le soir avec un chauffage par le sol dépend de plusieurs facteurs.

Le chauffage au sol ne baisse pas toujours efficacement

Comme un rapport Comme le montre le portail d’information Utopia, une bonne isolation est considérée comme le principal facteur d’un chauffage efficace avec un chauffage par le sol. Grâce à leur grande surface, les chauffages au sol répartissent la chaleur de manière particulièrement homogène dans toute la pièce. Même à basse température de chauffage, un climat confortable peut être créé. C’est pour cette raison que le chauffage par surface devient de plus en plus courant dans les nouveaux bâtiments, selon Stefan Materne de l’Association fédérale des organisations de consommateurs (vzbv).

Malgré leur efficacité énergétique élevée, les panneaux chauffants présentent un inconvénient par rapport aux radiateurs : ils mettent beaucoup plus de temps à chauffer. Selon Matthias Wagnitz de l’Association centrale du chauffage sanitaire et de la climatisation (ZVSHK), la rapidité avec laquelle la température s’ajuste dans le chauffage par le sol dépend principalement de « la masse de stockage qui chauffe les systèmes de canalisations ». L’expert en énergie souligne qu’une commutation fréquente du chauffage par surface n’en vaut généralement pas la peine. Au lieu de cela, il est plus logique de « les faire subir une opération plus économique ».

Baisser le chauffage au sol : Quand est-ce que ça vaut le coup ?

Fondamentalement, plus l’isolation est bonne, moins la chaleur est perdue la nuit. Surtout dans les maisons bien isolées, baisser le chauffage par le sol la nuit ne permet guère d’économiser de l’énergie. Selon l’Association fédérale pour le chauffage et le refroidissement des surfaces (BVF), la réduction nocturne est plus judicieuse pour les bâtiments mal isolés thermiquement. Cependant, les consommateurs doivent prendre en compte deux facteurs importants : la consommation énergétique accrue pour réchauffer les pièces et le risque potentiel de moisissure si la température descend en dessous de 16 degrés Celsius.

Il est préférable de ne jamais éteindre complètement le chauffage par le sol, mais de le baisser seulement un peu. Le plus important ici est le bon moment. En moyenne, un chauffage par le sol met deux à trois heures pour se réchauffer après refroidissement. Ainsi, si vous souhaitez qu’il fasse à nouveau chaud tôt le matin, vous devrez théoriquement rallumer le chauffage la nuit. Avec thermostats de radiateur intelligents ou un contrôle intégré du chauffage par le sol, ce processus peut désormais être automatisé.