Critique de l'exigence prévue en matière de bornes de recharge pour les stations-service

Un million de publics Bornes de recharge devrait exister en Allemagne d’ici 2030. Le gouvernement fédéral responsabilise également les exploitants de stations-service : selon les plans du ministère fédéral du Numérique et des Transports (BMDV), toutes les grandes stations-service devraient disposer d'au moins une borne de recharge rapide d'ici 2028. Mais l’exigence prévue en matière de bornes de recharge suscite les critiques de certains exploitants de stations-service. Patrick Wendeler, le patron européen du géant pétrolier BP, qui possède également Aral, réclame désormais des exceptions.

Publicité

Va juste vers la nouvelle voiture

Trouver des offres d'achat et de location bon marché

Vos avantages Carwow :

Des prix transparents

Concessionnaires de confiance

Offres près de chez vous

Sans stress et sans négociations

*Les économies moyennes sont calculées par rapport au prix de détail recommandé par le fabricant pour toutes les configurations calculées sur carwow entre juin et novembre 2023. Il s'agit d'une valeur moyenne de tous les modèles proposés et varie selon le fabricant, le modèle et le concessionnaire.

Le patron de BP insiste sur une réglementation plus flexible

Dans l'interview ci-contre MONDE le DIMANCHE Wendeler s'exprime clairement contre l'obligation prévue de bornes de recharge pour les stations-service. Une telle exigence d’approvisionnement est un « instrument économique planifié insensé ». L'exigence de borne de recharge signifie donc que BP Bornes de recharge Il faut aussi construire dans des endroits « où il n’y a pas de place pour eux ou là où nos clients n’en veulent pas ». C'est pourquoi Wendeler insiste sur les exceptions : si l'entreprise propose déjà des bornes de recharge dans un supermarché voisin, l'exigence en matière de borne de recharge pour la station-service concernée ne devrait plus être exigée, selon la suggestion du président de BP.

Les obstacles bureaucratiques ralentissent l’expansion du réseau de recharge

BP s'est fixé pour objectif de construire environ 20 000 bornes de recharge rapide dans les gares d'Aral d'ici 2030. Le groupe s’y tient malgré le récent ralentissement de la demande de voitures électriques. Selon Wendeler, il s’agit d’un revers à court terme, mais à long terme, l’électromobilité prévaudra. L’acceptation des voitures électriques est déjà élevée. En témoigne par exemple le taux d'utilisation du réseau de recharge du géant pétrolier : au cours des onze derniers mois, BP a pu augmenter l'utilisation de ses bornes de recharge d'un million à 2,5 millions. Dans le même temps, Wendeler critique les obstacles bureaucratiques qui entraîneraient des retards dans la construction d’une borne de recharge sur deux en moyenne. «Nous pourrions utiliser aujourd'hui 1 000 bornes de recharge supplémentaires si les autorités pouvaient agir plus rapidement», déclare Wendeler.