Devolo : Nouvelle procédure d’insolvabilité en raison de la faible demande

La pandémie du coronavirus n’a pas laissé de nombreuses entreprises indemnes. En février 2022, Devolo a également été contraint de déposer une demande d’ouverture d’une procédure de bouclier de protection – le fabricant d’Aix-la-Chapelle est principalement responsable de son Adaptateur CPL connu. Selon ses propres informations, Devolo n’a pas été en mesure de répondre à la demande en 2021 en raison de la pénurie de puces qui prévaut. Cependant, lorsque les composants nécessaires ont été disponibles début 2022, la demande s’est à nouveau effondrée. Résultat : les stocks étaient trop élevés. En novembre 2022, l’entreprise a donné le feu vert : la procédure d’auto-administration a été levée après la conclusion d’un plan d’insolvabilité et la famille du fondateur Heiko Harbers a repris les actions de l’entreprise avec sa propre entreprise. Mais voici maintenant la mauvaise nouvelle suivante : Devolo entame à nouveau une procédure d’insolvabilité sous administration autonome.

Trop peu de demande ces derniers mois

Comme Devolo l’explique dans un communiqué de presse, les ventes au cours des premiers mois de cette année se sont développées comme prévu. Fin septembre 2023, les commandes reçues des clients finaux ont cependant chuté brutalement – les attentes élevées en matière de ventes du secteur de Noël, traditionnellement fort, étaient loin d’être satisfaites. Avec la restructuration, l’entreprise veut se rendre plus résistante à la crise. D’une part, la restructuration implique des économies de coûts et, d’autre part, Devolo souhaite développer de nouvelles solutions de produits pour de nouvelles opportunités commerciales. Les activités commerciales doivent continuer à fonctionner pleinement et l’approvisionnement en marchandises est assuré.