Donald Trump veut lancer son propre service de streaming

L’entrepreneur louche, star de télé-réalité et ancien président américain Donald Trump vit dans son propre monde avec ses propres vérités. Il le prouve de manière impressionnante à maintes reprises lors de ses apparitions publiques. Pour propager ses opinions radicales parmi ses partisans, l'homme de 77 ans, actuellement jugé pour diverses accusations, semble utiliser presque tous les moyens, et aucun n'est trop compliqué. Parce qu'il a été licencié du service de messages courts Twitter pour avoir diffusé de fausses déclarations a été banniil a rapidement créé son propre réseau social Vérité sociale du sol. Il semble maintenant qu'il souhaite poursuivre avec un autre service.
Après la fermeture de sa société de médias Trump Media & Technology Group fin mars 2024 brillants débuts en bourse la société a annoncé, selon son site Internet bgr.com a récemment annoncé le lancement imminent d'un service de streaming interne. Selon le patron de Trump Media, Devin Nunes, l'offre se concentrera sur les documentaires ainsi que sur les contenus religieux et familiaux. Il n’y a pas encore de nom ni de date de début spécifique pour le service. Toutefois, selon Nunes, le lancement se déroulera en trois phases.

Diffusion initialement via l'application Truth Social

Pour commencer, vous souhaitez diffuser du contenu télévisé en direct via l'application Truth Social existante pour iOS et Android. Une application de streaming dédiée pour smartphones et tablettes suivra ultérieurement, qui sera complétée dans la dernière étape par une application pour les appareils Smart TV. Entre autres choses, Boss Nunes laisse entrevoir la perspective de diffuser des contenus qui ont été supprimés ou supprimés par d'autres plateformes. Comme c’est l’habitude pour les entreprises du milieu Trump, le service de streaming proposé n’est pas avare d’annonces corsées, mais reste manquant d’informations solides.

Entre autres choses, la société de Trump promet que le nouveau service fonctionnera de manière rentable et indépendante des grandes entreprises technologiques. Le service sera également particulièrement convivial et utilisera les dernières technologies pour garantir des vitesses de transfert optimales, des performances stables et une sécurité maximale avec un minimum d'interruptions. Cependant, Trump Media ne révèle pas combien les téléspectateurs devront payer pour recevoir le programme ni quelle infrastructure technique ils utiliseront réellement.

Les chances de succès sont plutôt mitigées

Étant donné que même les grands noms du streaming comme Netflix ont du mal à réaliser des bénéfices avec leur modèle économique, il reste à voir comment la société de médias déjà en difficulté de Donald Trump envisage de créer un tel service de manière rentable. La réalité du service dépendra notamment de la manière dont se terminera le procès actuel de Trump à New York. Là-bas, il doit répondre d'avoir dissimulé des paiements d'argent à une actrice porno et, dans le pire des cas, il pourrait finir en prison pendant plusieurs années.

Peu de temps après l'introduction en bourse, Trump Media a souligné que le succès de l'entreprise était étroitement lié au succès personnel de Donald Trump et qu'un verdict de culpabilité devant un tribunal pourrait nuire considérablement à l'entreprise. En conséquence, les actions de l’entreprise ont perdu plusieurs milliards de dollars de valeur – et la tendance continue à baisser. Les nombreux petits investisseurs parmi les fans de Trump soupçonnent fortement la chute du cours de l'action. Washingtonpost.com (Paywall) – comme prévu – une conspiration et une manipulation ciblée des pouvoirs politiques libéraux. Cela ressemble au matériel d’un premier documentaire sur le prochain service de streaming de Trump.