Étude ESET : 1,8 million d’ordinateurs Windows à risque

Le 7 janvier 2024, la société de sécurité ESET a publié une nouvelle étude. Résultat : 1,8 million d’ordinateurs Windows en Allemagne utilisent encore un système d’exploitation obsolète sur Internet. Cela permet aux cybercriminels d’attaquer facilement ces ordinateurs. Une faille de sécurité non comblée dans les programmes informatiques suffirait à pirater l’ordinateur et à voler toutes les données privées.

Windows 7 au sommet

Windows 7 est sorti en octobre 2009 et a été installé sur les ordinateurs des fabricants de PC jusqu’en 2014. Néanmoins, sur les 1,8 million d’ordinateurs concernés, environ 1,15 million utilisent encore ce système obsolète. Windows 8 ou 8.1, un système d’exploitation désormais obsolète, est également installé sur 630 000 ordinateurs. A noter également : même l’ancien logiciel Windows XP, qui a reçu sa dernière mise à jour majeure de Microsoft il y a 15 ans, apparaît dans l’étude. Le système d’exploitation scintille encore sur environ 90 000 écrans.

ESET : La situation est déprimante

Thorsten Urbanski, expert d’ESET, réfléchit à ces résultats : « Il est déprimant de constater que malgré des années de campagnes d’information, des millions d’utilisateurs allemands utilisent toujours des systèmes d’exploitation Windows obsolètes. » Pour les entreprises qui s’appuient encore sur les anciens logiciels, les choses pourraient rapidement devenir coûteuses. Selon Urbanski, il n’est pas clair si les polices d’assurance s’appliqueraient si l’entreprise était touchée par une attaque de pirate informatique. Mais il admet aussi que la majorité des utilisateurs utilisent déjà les systèmes d’exploitation Windows 10 ou 11. Cependant, la fin du support de Windows 10 est déjà en vue en 2025.