Il n’y aura bientôt plus de Twitch dans ce pays

Lorsqu’il s’agit de regarder des joueurs ambitieux jouer à des jeux, la plateforme de streaming Twitch est la première escale. Le service, qui fait partie du groupe Amazon, est devenu partie intégrante de la scène du jeu et en fait désormais partie intégrante. En Corée du Sud, cependant, les joueurs devront à l’avenir se passer de ce service. J’ai aimé Twitch récemment annoncé, l’entreprise se retirera de la région le 27 février 2024. La raison en est une fois de plus les énormes coûts de réseau du pays, qui affectent également les sociétés de streaming comme Netflix. causé des problèmes.

Les opérateurs de réseau en Corée du Sud facturent des frais d’utilisation énormes pour leurs lignes par rapport au reste du monde et facturent des coûts gigantesques aux entreprises qui garantissent des volumes de données élevés avec leurs offres. Pour Twitch, selon le patron Dan Clancy, cette pratique se traduit par une activité déficitaire qui ne peut plus être pérennisée. Comme l’a expliqué le PDG dans un récent article de blog, les frais de réseau en Corée du Sud sont 10 fois supérieurs à ceux de la plupart des autres pays. La décision actuelle constitue une situation unique et cette mesure n’a pas été prise à la légère.

Les mesures d’austérité n’ont pas aidé

Selon Clancy, Twitch a pris plusieurs mesures ces derniers mois pour réduire les coûts par d’autres moyens, mais sans succès. Ni la réduction de la résolution vidéo à 720p ni le passage à un nouveau système de transmission peer-to-peer n’auraient apporté l’allégement financier nécessaire. Twitch continue de générer des pertes importantes en Corée du Sud, c’est pourquoi nous ne voyons désormais pas d’autre issue que de retirer l’offre du marché.

Cette décision représente certainement un tournant, car la Corée du Sud joue un rôle central dans l’eSport international. Sa communauté s’organise sur la plateforme depuis des années et est l’une des plus importantes au monde. Contrairement à l’Allemagne, par exemple, le jeu professionnel en Corée du Sud n’est pas un phénomène de niche, mais plutôt une partie intégrante de la culture du divertissement. Fort Techcrunch.com Plus de la moitié des 50 millions d’habitants du pays sont des fans d’eSports. Les représentants les plus importants et les plus performants de la scène viennent de Corée du Sud. La fin de Twitch aurait pu n’être que la pointe de l’iceberg. D’autres pays, comme l’Inde, envisagent également de facturer des frais plus élevés pour l’utilisation de leurs réseaux.