Kabel Deutschland propose des hotspots Wi-Fi aux restaurants & Co.

Qu’ils utilisent un smartphone, une tablette ou un ordinateur portable : selon des études de marché, 50 % des internautes allemands utilisent désormais leurs appareils mobiles pour accéder à Internet. De nombreuses personnes aimeraient également surfer gratuitement et sans fil lors de leurs déplacements, par exemple dans la salle d’attente du médecin ou à la laverie automatique. Mais les particuliers, les autorités et les petites entreprises hésitent à proposer des réseaux de radio ouverts. Selon un arrêt de la Cour fédérale de justice, ils doivent être tenus responsables des violations du droit d’auteur commises par les internautes invités. Dans la jurisprudence, cela s’appelle « responsabilité en cas d’interférence » et peut s’avérer coûteux pour les fournisseurs de réseaux radio avertis.

Ne vous inquiétez pas des avertissements pour les fournisseurs de hotspots


Avec les hotspots WLAN de Kabel Deutschland, les fournisseurs de réseaux sans fil n’ont plus à se soucier d’une éventuelle responsabilité en cas d’interférences. Le câblo-opérateur de télévision promet que le titulaire du raccordement en est exempté. Si des internautes invités téléchargent illégalement des films et de la musique, Kabel Deutschland se chargera du cas d’avertissement. En plus de ce service, le forfait hotspot comprend un accès Internet de 32 à 100 Mbit par seconde et un Forfait pour 19,90 euros par mois, plus un routeur WiFi gratuit. La hotline est disponible 24 heures sur 24. De plus, chaque opérateur WLAN dispose également de son propre accès Internet séparé.

25 trucs et astuces pour un meilleur WiFi

Photo de : AVM

Connexion spéciale
Les clients des entreprises disposant de hotspots Kabel-Deutschland doivent se connecter via une page spéciale et accepter les conditions d’utilisation s’ils souhaitent profiter de l’offre. Lors de la navigation, l’adresse « MAC » est enregistrée.

Encore plus d’informations dans Meilleur du Moniteur 25/12

En octobre 2012, Kabel Deutschland a lancé, en collaboration avec l’autorité des médias de Berlin-Brandebourg, le projet pilote « Public WiFi Berlin », dans le cadre duquel toute personne vivant dans le centre-ville peut surfer gratuitement sur le réseau de radio publique pendant 30 minutes par jour – ce qui est toujours le cas. une exception. Vous pourrez découvrir prochainement comment les politiciens veulent changer cela dans le nouveau Meilleur du Moniteur 25/12 – en kiosque à partir du 17 novembre.