La Nintendo Switch 2 dispose-t-elle d’un écran 120 Hertz ?

La Nintendo Switch existe depuis plus de six ans et se vend toujours étonnamment bien. Néanmoins, il est temps pour le constructeur japonais de monter au créneau afin de ne pas perdre le contact avec la concurrence. Et d’ailleurs l’entreprise l’a déjà fait à plusieurs reprises voir à traversqu’une nouvelle console est dans les blocs de départ. Aucune annonce officielle n’a encore été faite, mais elle est puissante moulin à rumeurs bouillonnant mais fait allusion à un lancement dans le courant de 2024 depuis des mois. Cette prédiction confirme également une récente fuite rapportée par le site d’information taïwanais. Nouvelles quotidiennes unies récemment rapporté. Cela révèle également des détails passionnants sur l’équipement possible du suspect. Nintendo Switch2.

En conséquence, un processeur Nvidia T239 fait son travail sous le capot du Daddelkiste. Des affirmations similaires ont été faites en décembre 2023. Selon le rapport actuel, la puce est soutenue par 8 Go de RAM, soit le double de ce qui est disponible sur le commutateur actuel. En ce qui concerne le stockage interne, Nintendo lésine encore avec un dérisoire 64 gigaoctets – sans doute pour maintenir les coûts de production à un niveau bas. Les joueurs peuvent difficilement éviter d’acheter une carte microSD. L’une des informations les plus intéressantes de la fuite actuelle concerne l’écran de la console. Il devrait donc supporter un taux de rafraîchissement de 120 Hertz. Cela rendrait l’expérience de jeu beaucoup plus fluide.

Durée de vie de la batterie plus longue, prix plus élevé

L’affirmation semble tout à fait plausible, car… rumeur précédente Selon Nintendo, le successeur de la Switch recevra à nouveau un écran LC bon marché au lieu d’un panneau OLED coûteux. La décision a peut-être été prise d’utiliser une technologie d’affichage plus faible en faveur d’une fréquence d’images plus élevée afin de contrôler les coûts. Il devrait y avoir une amélioration significative dans le domaine de la batterie. Bien que la fuite actuelle ne fournisse pas de chiffres précis, le dispositif de stockage d’énergie intégré aurait une autonomie nettement plus longue que celle du modèle actuel. Selon l’application, cela dure entre 4,5 et neuf heures.

Enfin, le dernier rapport sur la nouvelle console de Nintendo évoque la question du prix et prévoit un coût de 400 dollars américains (environ 365 euros). Ceci est conforme aux rumeurs précédentes et aux prévisions des experts, qui prévoyaient également une prime de 100 $ par rapport à son prédécesseur. La provenance des informations actuelles sur le prétendu Switch 2 reste floue. Il faut donc prendre l’information avec des pincettes jusqu’à ce que Nintendo sorte officiellement le chat du sac.