Les interdictions de conduire dans l’UE s’étendront bientôt au-delà des frontières

Une majorité du Parlement européen souhaite à l’avenir imposer des interdictions de circuler dans toute l’UE. Comme l’a également annoncé le Parlement européen le 6 février 2024 à Strasbourg, dépasser la vitesse de 50 kilomètres par heure peut entraîner la révocation de votre permis de conduire. Selon les informations, les députés souhaitent étendre cette mesure afin que, dans les zones résidentielles, votre permis de conduire puisse être perdu si vous conduisez trop vite à 30 km/h. Si un État de l’UE a émis une interdiction de conduire, il devrait être clair au plus tard dans un délai de 25 jours si l’interdiction s’applique ou non à l’ensemble de l’UE.

Il faudra un certain temps avant que de nouvelles exigences puissent s’appliquer

Avant que de nouvelles règles puissent entrer en vigueur, un compromis doit être négocié avec les États de l’UE. Toutefois, les Etats membres n’ont pas encore trouvé de position sur le projet. Les négociations ne commenceront qu’après l’élection d’un nouveau parlement cet été. Après un tel accord sur une directive, les États membres disposent généralement d’environ deux ans pour transposer les exigences dans leur droit national. Les députés souhaitent désormais que la conduite sans permis valide soit ajoutée à la liste des infractions graves au code de la route, au même titre que l’alcool au volant ou les accidents de la route mortels. Cela signifie que les informations concernant le retrait du permis de conduire sont automatiquement partagées avec l’État de l’UE qui a délivré le permis de conduire.

Publicité

Va juste vers la nouvelle voiture

Trouver des offres d’achat et de location bon marché

Vos avantages Carwow :

Des prix transparents

Concessionnaires de confiance

Offres près de chez vous

Sans stress et sans négociations

*Les économies moyennes sont calculées par rapport au prix de détail recommandé par le fabricant pour toutes les configurations calculées sur carwow entre juin et novembre 2023. Il s’agit d’une valeur moyenne de tous les modèles proposés et varie selon le fabricant, le modèle et le concessionnaire.

Désaccord sur le système de points à l’échelle de l’UE

Le projet a été accueilli favorablement par tous les groupes politiques. L’eurodéputé SPD Thomas Rudner a souligné que le stationnement dangereux, les dépassements dangereux, le franchissement d’une ligne continue et les délits de fuite sont également enregistrés et devraient conduire à une interdiction de conduire. Il fait également référence aux chiffres de la Commission européenne selon lesquels environ 40 pour cent des infractions routières transfrontalières restent impunies. L’objectif est de réduire le nombre de morts sur les routes.

Il existe différents points de vue sur les détails. Le député européen CSU Markus Ferber estime que ce projet est correct, car il est impossible d’expliquer que la révocation du permis de conduire dans l’UE ne fonctionne pas au-delà des frontières. Mais il préconise également que les nouvelles règles ne s’appliquent qu’aux infractions graves au code de la route qui mettent des vies en danger et qu’il ne devrait pas y avoir de système de points à l’échelle européenne basé sur le modèle allemand. Cependant, la députée verte allemande Anna Deparnay-Grunenberg souhaiterait voir un tel système. Tous les États membres devraient s’y engager, a-t-elle déclaré. Elle soutient également le retrait des permis de conduire à l’échelle européenne.

Des règles différentes dans d’autres pays de l’UE

En Allemagne, selon l’ADAC, vous pouvez vous attendre à une interdiction de conduire pendant un mois si vous roulez trop vite à plus de 30 km/h en zone urbaine. Le chiffon peut également être perdu en raison d’un non-respect de la limite d’alcool de 0,5 ou de la consommation de drogues illégales. En Italie, selon l’ADAC, vous devez remettre votre permis de conduire immédiatement et n’êtes autorisé à conduire jusqu’à votre lieu de vacances et votre domicile que si vous conduisez trop vite à plus de 41 km/h. Selon le gouvernement autrichien, la limite d’une interdiction de conduire s’applique si vous avez roulé trop vite à plus de 40 km/h en zone urbaine ou à 50 km/h en dehors des zones urbaines. La même chose peut se produire en cas de conduite à contresens sur autoroute, de délit de fuite ou lorsque la distance de sécurité est trop petite. Si vous buvez de l’alcool à plus de 0,8 pour mille, vous pouvez vous attendre à une interdiction de conduire. (Avec du matériel de dpa.)