Les Pays-Bas installent des panneaux solaires sur les pistes cyclables

Aux Pays-Bas, certaines pistes cyclables ont été équipées de panneaux solaires spéciaux. L’électricité peut être utilisée pour l’éclairage nocturne des sentiers et pour les bornes de recharge pour vélos électriques.


Bunnik (Pays-Bas). Ces dernières années, diverses entreprises ont développé des modules solaires pouvant être intégrés aux pistes cyclables. Cependant, dans les projets photovoltaïques mis en œuvre jusqu’à présent, les chemins ont dû être reconstruits. L’Institut français de l’énergie solaire (INES), en collaboration avec la société Colas, a développé des modules solaires alternatifs qui peuvent facilement être collés sur les pistes cyclables existantes. Les modules sont protégés des intempéries et des vélos par plusieurs couches de résine.


Dans la ville néerlandaise de Bunnik, l’entreprise de construction BAM Royal Group (BAM) a désormais équipé 2 000 mètres carrés de pistes cyclables avec les modules solaires Wattway. L’électricité produite est en partie injectée dans le réseau électrique des Pays-Bas et en partie stockée localement dans une batterie, par exemple pour alimenter les stations de recharge pour vélos électriques et l’éclairage nocturne.


148 watts par mètre carré

La puissance maximale des modules solaires Wattway est de 148 watts par mètre carré. Les packs dits Wattway sont disponibles avec trois, six, neuf ou douze modules, qui sont ensuite collés et câblés. La batterie, d’une capacité de un ou trois kilowattheures (kWh), est logée dans une armoire de commande associée.

Autres installations des modules solaires Wattway

Les installations sur les pistes cyclables de la ville de Bunnik constituent à ce jour le plus grand projet utilisant des panneaux solaires Wattway. La technologie a déjà été testée sur 40 zones d’essai plus petites en France et dans d’autres États membres de l’Union européenne (UE), dont un parking appartenant à l’entreprise de construction Leonhard Weiss à Göppingen. Là-bas, 36 modules solaires ont été installés sur une superficie de 39 mètres carrés, qui ont une puissance maximale de 4,5 kilowatts (KW) et produisent environ 3 000 kWh d’électricité par an.