Salaire minimum, allocations citoyennes, USB-C : cela va changer en 2024

Au cours de la nouvelle année, le salaire minimum et l’allocation citoyenne augmenteront. Cependant, aller au restaurant pourrait devenir plus cher et la loi sur le chauffage entre en vigueur. Un aperçu de ce à quoi les consommateurs peuvent s’attendre en 2024 :

Salaire minimum plus élevé

Le Smic passera de 12 à 12,41 euros de l’heure au 1er janvier.

Limite de mini-travail plus élevée

En raison de l’augmentation du salaire minimum, le plafond des « mini-jobs » augmente également. Celui-ci passera de 520 janvier à 538 euros par mois.

L’argent des citoyens augmente considérablement

Les plus de cinq millions de bénéficiaires de prestations sociales devraient recevoir en moyenne environ douze pour cent de plus d’argent d’ici le 1er janvier 2024. Pour les célibataires, cela signifie une augmentation de 61 à 563 euros par mois. Les adultes vivant en couple reçoivent 506 euros. Pour les enfants, les tarifs sont compris entre 357 et 471 euros selon l’âge.

Impôt sur le revenu

L’abattement fiscal de base, c’est-à-dire les revenus jusqu’à concurrence desquels aucun impôt n’est dû, devrait augmenter. Initialement, la limite était censée être de 11.604 euros ; le ministre des Finances Christian Lindner (FDP) a récemment parlé de 11.784 euros. L’allocation familiale doit être portée à 6.612 euros. Cependant, en raison de la crise budgétaire, des changements dans l’allégement pourraient encore avoir lieu.

Les meilleurs smartphones 5G jusqu’à 550 euros

Réductions de l’allocation parentale

À partir d’avril, l’allocation parentale que les mères et les pères reçoivent en remplacement de leur salaire s’ils restent au foyer après la naissance d’un enfant ne sera versée qu’aux couples dont le revenu annuel imposable maximum est de 200 000 euros. Pour les parents isolés, le plafond sera de 150 000 euros à partir d’avril. Toutefois, ces plans n’ont pas encore été définitivement arrêtés en raison de retards dans le budget fédéral. Elles ne devraient s’appliquer qu’aux parents dont l’enfant est né le 31 mars 2024 ou après cette date.

Plus d’argent pour le personnel soignant

Les salariés en soins gériatriques recevront plus d’argent à partir du 1er mai. Le salaire horaire minimum passe à 19,50 euros pour le personnel soignant, à 16,50 euros pour les aides-soignants diplômés et à 15,50 euros pour les aides-soignants.

Salaire des stagiaires

Le salaire minimum des stagiaires en première année de formation augmente de 4,7 pour cent pour atteindre 649 euros par mois. Cela concerne les formations qui débutent le 1er janvier. Des exceptions via convention collective sont possibles.

Chauffage dans les bâtiments neufs

Les premières dispositions de la loi sur le chauffage entrent en vigueur : à partir de janvier, seuls les systèmes de chauffage fonctionnant à 65 pour cent d’énergies renouvelables pourront être installés dans les nouveaux bâtiments situés dans les nouvelles zones de développement. Dans de nombreux cas, il s’agirait probablement d’une pompe à chaleur.

Billet Allemagne

On ne sait toujours pas comment évoluera le prix du billet pour l’Allemagne en 2024. Les 49 euros par mois étaient destinés à être un prix de lancement. Le montant pourrait donc augmenter au cours de l’année.

L’allocation de soins augmente

L’allocation de soins pour les soins à domicile sera augmentée de cinq pour cent – selon le niveau de soins, cela représente 16 à 45 euros de plus par mois. Dans le domaine des soins ambulatoires, les montants des prestations en nature seront également augmentés de cinq pour cent. À partir de 2024, toute personne prenant soin de proches aura droit à une allocation de soutien aux soins pendant dix jours ouvrables par personne nécessitant des soins.

L’assurance soins infirmiers augmente les majorations

Il existe également un soulagement pour les personnes nécessitant des soins à domicile : le fonds de soins augmente les majorations en pourcentage pour les personnes hébergées dans des établissements de soins entièrement stationnaires. Selon la durée du séjour en maison de retraite, l’augmentation se situe entre cinq et dix pour cent.

Des cotisations sociales plus élevées pour les hauts revenus

Les hauts revenus devraient payer des cotisations de sécurité sociale plus élevées. Dans l’assurance pension légale et l’assurance chômage, des cotisations peuvent aller jusqu’à un montant de 7 550 euros par mois à l’ouest et 7 450 euros à l’est. Le plafond de cotisation pour l’assurance maladie légale et dépendance sera porté à 5 175 euros par mois.

Le cannabis devrait devenir légal

À partir du 1er avril, les adultes de 18 ans et plus seront autorisés à posséder 25 grammes dans l’espace public. Dans le secteur privé, jusqu’à 50 grammes de produits cultivés sur place devraient être autorisés. Trois plantes peuvent être cultivées en privé. Les clubs de cannabis pour la culture collective devraient alors être possibles le 1er juillet. Cependant, la résolution nécessaire du Bundestag sur ces projets de feux tricolores est toujours en attente.

Boîte noire pour la voiture

À partir du 7 juillet, les voitures nouvellement immatriculées en Allemagne doivent être équipées d’un enregistreur de données d’événement. Comme la boîte noire des avions, il convient de stocker des données qui peuvent être lues pour clarifier la situation en cas d’accident.

Atlas de la clinique

Quels services et quelle qualité de traitement propose un hôpital ? À partir d’avril, les citoyens pourront consulter ces informations sur un portail en ligne. L’annuaire dit de transparence se veut un portail interactif qui fournit des informations compréhensibles sur ce qui est disponible dans environ 1 700 cliniques à travers le pays.

E-prescription

À partir de janvier, les médecins agréés seront tenus de délivrer des ordonnances électroniques pour les médicaments délivrés sur ordonnance. Les assurés disposent de trois possibilités de rachat : via l’application, par impression papier ou avec leur carte d’assurance maladie.

Taxe normale pour les visites au restaurant

À partir du 1er janvier, le taux normal de TVA de 19 pour cent s’appliquera à nouveau dans le secteur de la restauration, au lieu du taux temporaire de 7 pour cent. Les repas au restaurant pourraient donc devenir plus chers.

Origine de la viande

Quiconque achète de la viande non emballée au comptoir ou au marché connaît plus clairement son origine. L’étiquetage obligatoire sera étendu à la viande non emballée de porc, de mouton, de chèvre et de volaille à partir du 11 février. Auparavant, cette mesure ne s’appliquait qu’à la viande emballée et au bœuf non emballé.

Consigne sur le lait en bouteilles plastiques

Une consigne s’appliquera également sur le lait ou les boissons lactées à partir du 1er janvier s’ils sont vendus en bouteilles plastiques.

Couvercles desserrés sur les boissons

Afin de réduire les déchets dans le paysage, les bouchons lâches sur certaines boissons seront interdits à partir du 3 juillet. Cela s’applique aux emballages jetables entièrement ou partiellement en plastique – tels que les briques de jus ou les bouteilles PET jetables – d’un volume allant jusqu’à trois litres.

Fin des passeports enfants

Les passeports pour enfants ne pourront plus être demandés à partir de janvier 2024. Le document, actuellement disponible pour les enfants de moins de douze ans, doit être remplacé par un passeport électronique avec une durée de validité plus longue et la possibilité de l’utiliser pour voyager dans le monde entier. Cela signifie des coûts plus élevés pour les parents, car le passeport électronique coûte 37,50 euros et est plus cher que le précédent passeport pour enfants de 13 euros.

Détection précoce du cancer du sein

La limite d’âge supérieure pour le dépistage gratuit du cancer du sein pour les personnes bénéficiant de l’assurance maladie légale sera relevée de 69 à 75 ans. Le nouveau règlement doit entrer en vigueur le 1er juillet 2024. Dès lors, les femmes nouvellement éligibles devraient pouvoir s’inscrire à un rendez-vous d’examen.

Loi sur la chaîne d’approvisionnement

La loi sur la chaîne d’approvisionnement relative au respect des droits de l’homme chez les fournisseurs s’applique à d’autres entreprises : à partir de 2024, les entreprises qui emploient au moins 1 000 salariés en Allemagne seront également concernées. Auparavant, la limite était de 3 000.

Obligation de péage pour les petites camionnettes

Depuis le 1er juillet, l’obligation de péage s’applique également aux petites camionnettes pesant plus de 3,5 tonnes. Jusqu’à présent, cela fonctionne à partir de 7,5 tonnes.

Prime de compensation de l’inflation

Les employeurs peuvent verser à leurs salariés la prime d’inflation d’un maximum de 3 000 euros introduite en 2022 jusqu’à la fin de la nouvelle année. Aucun impôt ni droit n’est dû sur ceux-ci.

Câbles de charge uniformes

Les fabricants de smartphones, tablettes et autres appareils électroniques sont tenus d’utiliser la norme uniforme de câble de chargement USB-C. Le règlement correspondant s’applique à partir du 28 décembre 2024. (Avec du matériel de dpa.)