Tesla arrête temporairement la production à Grünheide

Le constructeur de voitures électriques Tesla a dû arrêter en grande partie sa production à Grünheide, près de Berlin, pendant environ deux semaines, en raison des attaques contre des navires par les rebelles yéménites Houthis en mer Rouge. À mesure que les itinéraires de transport évoluent, une lacune est apparue dans les chaînes d’approvisionnement, comme Tesla l’a annoncé le 11 janvier 2024. « En raison de composants manquants, nous sommes donc contraints de suspendre la production de véhicules dans la Gigafactory Berlin-Brandebourg, à l’exception de quelques zones, entre le 29 janvier et le 11 février », a expliqué l’entreprise. La production reprendra pleinement à partir du 12 février.

Attaques répétées contre des navires marchands

Le canal de Suez relie la Méditerranée à la mer Rouge et constitue la route maritime la plus courte entre l’Asie et l’Europe. Depuis que la guerre de Gaza a éclaté entre Israël et le Hamas islamiste, les rebelles Houthis au Yémen ont attaqué à plusieurs reprises des navires ayant des liens présumés avec Israël dans la mer Rouge. Jusqu’à présent, il y a eu 27 attaques contre des navires marchands internationaux. En conséquence, les grandes compagnies maritimes évitent de plus en plus cette importante route commerciale. Selon les informations américaines, plus de 2 000 navires ont fait un détour. Cependant, l’itinéraire alternatif autour du cap sud-africain de Bonne-Espérance est beaucoup plus long.

Des effets redoutés sur l’économie

« Les conflits armés en mer Rouge et les déplacements associés des routes de transport entre l’Europe et l’Asie via le Cap de Bonne-Espérance affectent également la production à Grünheide », a déclaré Tesla. Les attaques en mer Rouge pourraient globalement ralentir l’économie, car le pétrole est également transporté par cette route. C’est pourquoi les États-Unis et la Grande-Bretagne ont attaqué les positions des rebelles Houthis au Yémen dans la nuit du 12 janvier 2024.

Tesla construit actuellement 250 000 voitures par an

Tesla fabrique des véhicules électriques à Grünheide depuis mars 2022. Environ 11 500 salariés y travaillent. L’entreprise souhaite doubler la production à Grünheide, passant des 500 000 véhicules par an visés à 1 million par an. Selon Tesla, elle produit actuellement plus de 250 000 véhicules par an. La capacité de stockage de la production de cellules de batterie devrait passer de 50 à 100 gigawattheures par an. Les écologistes s’inquiètent de l’expansion. (Avec du matériel de dpa.)