Verivox : La majorité pense que la sortie du nucléaire est une erreur, mais…

Un représentant montre un an après que l'Allemagne a fermé son dernier réacteur nucléaire Enquête Verivox une opinion divisée parmi les citoyens. Rétrospectivement, plus de la moitié des personnes interrogées (51,6 pour cent) considèrent la sortie du nucléaire comme une erreur, tandis que 28,4 pour cent soutiennent la décision. Un nombre non négligeable, à savoir un cinquième des participants (20 pour cent), sont encore indécis sur ce sujet. Les résultats soulignent le débat en cours sur la politique énergétique et ses effets en Allemagne. Le tableau est également clair en ce qui concerne la transformation fondamentale de l'approvisionnement en électricité : près de la moitié des participants (44,7 %) sont favorables à un avenir de l'approvisionnement énergétique respectueux de l'environnement. 30,7 pour cent sont divisés sur cette question, tandis que 24,6 pour cent des personnes interrogées sont négatives à l'égard du projet.

Publicité

Un service de

Calculateur de tarif

Trouvez les meilleurs tarifs d'électricité

* Champs requis

L'effet sur l'évolution des prix de l'électricité

Malgré les prophéties catastrophiques, la rivière a coulé prix moyen de l'électricité après la sortie du nucléaire il y a un an, de 17 pour cent. En avril 2023, une famille ayant une consommation électrique de 4 000 kilowattheures (kWh) devait payer 1 703 euros ; aujourd'hui, c'est 1 412 euros pour le même montant. La raison de cette baisse est la baisse des prix pour les nouveaux clients, qui ont chuté de 25 pour cent. Cela était dû à la baisse des prix de gros, écrit Verivox. On ne sait pas vraiment si et dans quelle mesure une prolongation de la durée d’exploitation des centrales nucléaires aurait entraîné une baisse plus importante des prix de gros.

« Le principal facteur de la baisse des prix est la forte baisse des prix d’échange de l’électricité. Les craintes selon lesquelles la sortie du nucléaire pourrait entraîner une augmentation significative des prix pour les clients résidentiels ne se sont pas réalisées.« , commente Thorsten Storck, expert en énergie de Verivox.