Voiture électrique : les premiers constructeurs s’approprient le bonus environnemental

Le gouvernement fédéral a réservé une surprise particulière pour l’Avent à tous les acheteurs de voitures électriques : le 16 décembre, il a été annoncé que le financement des voitures électriques nouvellement immatriculées serait annulé le 17 décembre sans remplacement. Des milliers d’acheteurs se sentent désormais stupides. La demande de financement public ne pouvait être déposée que si la voiture était immatriculée – et non lors de la signature du contrat d’achat. Conséquence : quiconque a désormais acheté une voiture électrique et souhaite demander en toute tranquillité le soi-disant bonus Bafa d’ici fin 2023 repartira désormais les mains vides ! Ou peut-être pas : les premiers constructeurs paient l’intégralité du bonus environnemental en signe de bonne volonté !

Publicité

La façon intelligente d’acquérir une nouvelle voiture

Comparez les prix locaux pour la voiture de vos rêves.

Vos avantages :

Grand Prix

Chez les commerçants locaux

Seulement des voitures allemandes neuves

Sans stress et sans négociations

*Les économies moyennes sont calculées par rapport au prix de détail recommandé par le fabricant pour toutes les configurations calculées sur carwow entre janvier et juin 2022. Il s’agit d’une valeur moyenne de tous les modèles proposés et varie en fonction du fabricant, du modèle et du concessionnaire.

AUTO BILD : Stellantis, Kia, Mercedes versent une prime environnementale

Comme les collègues de PHOTO DE LA VOITURE Selon un rapport, le groupe Stellantis (qui comprend Citroën, DS, Peugeot, Opel, Fiat et Jeep) et le constructeur automobile sud-coréen Kia se sont mis d’accord pour intervenir dans la brèche et reprendre le bonus environnemental. Stellantis uniquement si la voiture électrique a été commandée avant le 16 décembre 2023. Le groupe participera ensuite avec la part constructeur précédemment valable jusqu’à fin février. Kia paiera l’intégralité du bonus environnemental d’ici le 31 décembre. Mercedes y participe également : pour les livraisons et les immatriculations jusqu’au réveillon du Nouvel An, le groupe prend en charge la part de financement de l’État. Cela s’applique également à la fille Smart. Si les véhicules ne sont livrés qu’en 2024 ou si le contrat d’achat n’est conclu qu’à partir du 2 janvier 2024, Mercedes paiera au moins la part du constructeur. Ce faisant, les fabricants veulent non seulement faire du bon travail, mais en même temps empêcher les acheteurs d’annuler le contrat et de se retirer de l’achat.

Rumeurs : d’autres constructeurs automobiles suivront-ils ?

D’autres fabricants emboîteront-ils le pas et proposeront-ils également une solution de bonne volonté ? Des informations plus détaillées à ce sujet ne sont actuellement pas disponibles (au 18 décembre 2023, 15 heures). Cependant, des vidéos circulent sur Internet affirmant que BMW, par exemple, aurait demandé en interne à ses concessionnaires d’assumer également le bonus environnemental. Cependant, il n’y a actuellement aucune confirmation officielle. Nous restons à l’écoute.